mardi 1 septembre 2015

Les ananas : des Açores aux tampons

Il paraît que c'est la rentrée : cartable, école, travail et fin des vacances. Tout cela étant bien loin pour nous, je préfère détourner les fournitures, rêver aux dernières ou prochaines escapades et penser qu'il y a encore un petit bout d'été qui nous sera réservé.
Je vous présente donc le dernier de mes bricolages, plein de soleil : un tampon fait maison à partir d'une gomme. Pour premier motif, j'ai choisi un ananas car il a accompagné nos récentes destinations dans les îles, à commencer par les Açores où il y en a partout.
Ces tampons sont faciles à réaliser et leur effet est assuré : pour customiser un papier cadeau, agrémenter des cartes postales ou décorer des carnets de voyage. Autant dire que c'est le début d'une nouvelle collection-passion avec nombre de déclinaisons en perspective.

Méthode puis récré au milieu des plantations d'ananas!





















Matériel nécessaire :
  • une gomme neuve
  • une gouge, un scalpel ou un cutter
  • un crayon de papier
  • de l'encre (encreur pour tampon, feutre Posca, etc.)


La technique n'est pas nouvelle : il suffit de prendre une gomme classique et de creuser autour d'un motif choisi pour le laisser en relief. Avant d'attaquer quoi que ce soit sur la gomme qui sert de support au tampon, je vous conseille de bien choisir votre motif et de le dessiner au préalable sur un brouillon. J'ai donc griffonné trois/quatre ananas sur un carnet, avant de choisir la forme de ses tiges et s'il serait plutôt dodu ou non. Je l'ai dessiné une dernière fois au crayon de papier sur la gomme qui servira de tampon.



Une fois le motif sur la gomme, il faut soigneusement évider tout ce qui correspond à des traits et dégager tout l'extérieur du dessin. Mieux vaut s'équiper d'un stylet scalpel, bien plus précis qu'un cutter qui m'a valu quelques loupés et un ananas creux sur le côté :/ Je ne me suis pas embêtée, j'ai laissé les traces de crayon de papier s'il en restait, j'ai juste pris soin de bien nettoyer toutes les particules de gommes qui pouvaient rester coincées, en utilisant un cure-dent.

Le verdict se fait au moment de la première mise en couleur du tampon. Selon la taille du motif et le nombre de couleurs que vous souhaitez obtenir, il vaudra mieux utiliser un gros encreur (plus rapide mais qui encre tout d'un coup) ou des feutres types Posca plus ou moins épais (c'est plus long mais on peut mixer les couleurs pour un même tamponnage).



Balade entre les ananas des Açores
Loin de ressembler aux tropiques avec des plages de cocotiers, et sous ses airs de Bretagne ou d'Irlande, les Açores n'en sont pas moins exotiques. Fougères arborescentes, palmiers, bananiers mais aussi ananas alternent avec les hortensias, agapanthes et immenses prairies vertes. Petite balade parmi les ananas des Açores pour vous inspirer de jolis motifs !

Serres de la plantation Augusto Arruda à Faja de Baixo, Sao Miguel

Sur le marché de Ponta Delagada, Sao Miguel

4 commentaires:

Tendancez- vous a dit…

Très joli :-)


Marine

Lily a dit…

Très sympa ! J'aime bien faire des tampons comme ça. Par contre avec les gommes on est limité en taille

Claire Leimbacher a dit…

Je suis fan de cette technique et admirative, car je n'ai jamais osé me lancer!
C'est très bien réussi! je me ferais bien une sala de d'ananas!

Marie a dit…

Merci @Tendancez-vous!

@Lily : C'est vrai que c'est petit mais je crois qu'il existe des grands "blocs de gomme à graver" exprès pour ça dans les magasins de loisirs créatifs

@Claire : Avec tout ce que tu sais faire de tes 10 doigts je suis sure que tu ferais des merveilles!